Widgets Amazon.fr
Actualités   Plan du site  S'identifier  Abonnez-vous au flux RSS Rejoignez le groupe Obediences.net Visionnez les plus récentes vidéos |
           
 | Optez pour un navigateur performant Firefox Google Chrome Opera
Vous êtes ici : Accueil > L'espace public

Accès direct

> un lieu
> un patronyme
> un polémiste

Connaissez-vous...

Postez vos images

Espace public, fabrique sociale et bien commun

Le traducteur français de la thèse de Jurgen Habermas (Strukturwandel der Öffentlichkeit: Untersuchungen zu einer Kategorie der bürgerlichen Gesellschaft, 1962), convoque la notion d'espace public, lorsque son homologue anglais évoque celle de public sphere. L'espace dans cette thèse n'a pas une dimension géographique : il est le cadre où se nouent et se dénouent les rapports entre la société civile et l'Etat autour de la question de l'intérêt public. Le médiéviste s'est récemment emparé du problème pour, dans le même temps, dénoncer la vacuité du contre-modèle médiéval érigé par Habermas et souligner la fécondité de ce nouveau cadre conceptuel. Penser l'espace public comme processus de construction sociale d'un intérêt général, c'est dépasser, sans en dénier l'utilité, les cadres interprétatifs restreints de 'société politique' (Cazelles), de propagande, d'opinion publique (Guenée).

Les polémiques entre théoriciens politiques, profondément ancrées dans les rapports sociaux, disent la complexité d'un champ politique en continuel bouleversement. C'est à ce titre que les polémiques sur le bien commun nées à l'occasion du Grand Schisme valent d'être revisitées.

L'unité de l'Eglise : entre responsabilité des gouvernants et défiance des sujets

La quête du bien commun c'est d'abord celle de l'unité retrouvée. Parce qu'elle engage l'honneur des souverains de tout l'Occident et celui de la plus prestigieuse monarchie latine, le pontificat, la discussion sur la légitimité de tel ou tel est un domaine réservé. Seules les plus hautes autorités de l'Eglise, archevêques, évêques et abbés, participent à la controverse. Est-ce à dire pour autant que la polémique est circonscrite aux assemblées officielles, aux canaux diplomatiques, aux manœuvres écrites ? Peut-on raisonnablement limiter le champ d'études aux traités en ignorant les jeux de travestissements et les enjeux de la réception ? Le cadre conceptuel d'espace public permet d'envisager le corpus des écrits conservés sous l'angle de la complexité du réel, Une modélisation des rapports sociaux dont ces écrits portent la trame permettra de passer de l'analyse des contenus à celle des relations.


Contact   Copyright © 2006-2010    Mentions légales   Qui sommes-nous ?   Plan du site