Widgets Amazon.fr
Actualités   Plan du site  S'identifier  Abonnez-vous au flux RSS Rejoignez le groupe Obediences.net Visionnez les plus récentes vidéos |
           
 | Optez pour un navigateur performant Firefox Google Chrome Opera
Vous êtes ici : Accueil > La Gascogne, un espace-frontière

Accès direct

> un lieu
> un patronyme
> un polémiste

Connaissez-vous...

Postez vos images

Thèmes

La Gascogne, un espace-frontière

Siège de Lourdes par le duc d'Anjou (1373).
D'après l'illustration des Chroniques de Jean Froissart.
BNF , FR 2645, fol. 16v. Flandre, Bruges, XVe s. (105 x 80 mm)
Source : bnf.fr

Vers 1400, la Gascogne est un kaléidoscope de juridictions enchevêtrées aux souverainetés distinctes : royaumes, duchés, comtés, vicomtés, baronnies ou seigneuries. Cette organisation juridico-politique résulte de la stratification d’au-moins six siècles de partages territoriaux.

La situation politique à l'époque de la Guerre de Cent Ans (1337-1453) est très dépendante de la conjoncture internationale. Gouvernements et officiers des couronnes d'Angleterre, de France, de Navarre, de Castille et d'Aragon s'appuient sur les rivalités des princes et lignages locaux pour imposer leur domination.

Le Grand Schisme d'Occident a des incidences particulières dans cet espace-frontière : la géographie des obédiences souveraines guide le choix des obédiences pontificales. Le schisme se reproduit ainsi à l’échelle de neuf des quatorze diocèses pendant près d'un demi-siècle.

La mesure des incidences du schisme pontifical révèle les modalités du contrôle territorial, la mobilité des carrières ecclésiastiques et la part des prélats dans les instances de gouvernement.


Contact   Copyright © 2006-2010    Mentions légales   Qui sommes-nous ?   Plan du site